REGLEMENT INTERIEUR

 Année scolaire 2018-2019

La signature du Contrat annuel de scolarisation par les parents vaut engagement de respect du règlement intérieur et de l’ensemble de ses annexes.

I – Esprit de l’établissement

Le lycée professionnel St Louis est un établissement catholique d’enseignement sous contrat avec l’état. L’enseignement y est dispensé selon les programmes et les horaires de l’éducation nationale. Le caractère propre de l’établissement se manifeste tout particulièrement par son projet éducatif (annexe et couverture carnet de correspondance) et par la liberté d’organisation de la vie scolaire.

L’éducation humaine et chrétienne requiert l’observation de certaines règles et l’acceptation loyale d’exigences par toux ceux qui vivent ensemble dans la maison (professeurs, personnel administratif et éducatif, de services et élèves) afin que chacun donne le meilleur de lui-même.

Il ne s’agit pas seulement pour les jeunes d’obtenir des diplômes, mais aussi d’acquérir une culture humaniste et professionnelle solide et surtout de recevoir une formation rigoureuse et exigeante de leur caractère, de leur volonté et de toute leur personnalité.

  • Notre établissement n’est pas une « usine à diplôme », mais une communauté éducative. Il doit exister un contact personnel et vivant entre parents, professeurs, élèves et direction dans un climat de mutuel respect et confiance.
  • Les parents doivent aider et inciter leurs enfants à respecter le règlement intérieur de l’établissement. Ils s’attacheront à collaborer efficacement avec l’ensemble du personnel éducatif et faciliter ainsi sa tâche (droits et devoirs de garde, de surveillance et d’éducation loi n°2002-305 du 04/03/2002 définis par les articles 286 à 295 et 371 à 388 du code Civil relatifs à l’autorité parentale. L’établissement a autorité sur les enfants par délégation de l’autorité parentale (circulaire n° 2006-137 du 25/08/2006 relative au rôle et à la place des parents à l’école).
  • La démarche d’inscription implique une adhésion totale de la famille et de l’élève au projet éducatif, pédagogique, et disciplinaire de l’établissement.

Toute attitude de l’élève de nature à contrevenir à ces dispositions entraînera des sanctions pouvant aller jusqu’à une procédure d’exclusion.

  • Chaque élève s’engage à respecter les consignes suivantes.
  • Respect du règlement intérieur
  • Respect des personnes
  • Respect du matériel et des locaux
  • Exactitude et politesse
  • Propreté et ordre

Ce règlement doit être le plus stable possible, mais doit aussi savoir s’adapter à des situations particulières non prévues par le présent document ou plus adaptées à notre société. Il est valable pour une année complète. Toute difficulté rencontrée dans son application, entrainera une réflexion et une modification en vue d’une application sans contestation.

Le Chef d’établissement et ses collaborateurs (enseignants et personnels OGEC) ont la responsabilité de faire respecter ce règlement intérieur.

II – LES HORAIRES :

Horaires des cours :

Matin : 8h05-12h00

Récréation du matin : 9h55-10h10

Après- midi : 13h25-17h25

Récréation de l’après-midi : 15h20-15h35

La présence des élèves dans l’établissement est strictement obligatoire durant ces horaires.

Pas de cours le samedi mais le mercredi.

Entrées et sorties habituelles : Les heures d’entrée et de sortie de chaque élève sont précisées sur l’emploi du temps de la classe.

Entrées et sorties exceptionnelles : C’est l’établissement qui décide des heures d’entrée et de sorties exceptionnelles des élèves et qui en avise les parents par un mot dans le carnet de correspondance. (Un document précisant si les parents autorisent ou non les entrées et sorties exceptionnelles de leur enfant est à compléter lors de l’inscription ou la réinscription).          

Horaires de l’établissement :

Accueil des élèves: A partir de 7h50 le matin et 13h15 l’après-midi.

Accueil des Services administratifs : Comptabilité-Secrétariat

Pour les familles

Matin : 8h00-12h00 pour les familles

Après-midi : sur rendez-vous

Pour les élèves :

Uniquement aux récréations

Le service comptable est fermé le vendredi toute la journée

Le secrétariat est fermé le mercredi après-midi

Fermeture de l’établissement : 17h25 sauf cas exceptionnels.

III – ABSENCES ET RETARDS :

Les absences

  • L’assiduité scolaire pour l’ensemble des disciplines est strictement obligatoire et contrôlée. Les élèves participent à tous les cours sans exception, y compris ceux de formation humaine assurée par l’animatrice Pastorale en milieu scolaire.
  • Toute absence doit être justifiée par un billet rempli et signé par un représentant légal (dans le cas d’un élève mineur) dans le carnet de correspondance. (décret n°2004-162 du 19 février 2004 sur le contrôle de la fréquentation et de l’assiduité scolaires et sanctions pénales)
  • Par téléphone au bureau des assistants d’éducation (tél : 04-91-65-88-20 Tapez 1) après 8h20 le matin ou après 13h40 l’après-midi.
  • Si la durée de l’absence excède trois jours, par un certificat médical.

Toute demande d’autorisation d’absence pour raison personnelle doit être présentée pour accord au Chef d’établissement, ou, en l’absence de ce dernier, à son adjoint, ou au conseiller principal d’éducation.

Les Retards :

Les retards ne sont pas acceptés dans l’établissement.

  • En cas d’arrivée jusqu’à 15 minutes maximum de retard, l’élève doit passer par la vie scolaire qui lui délivrera un billet de retard pour rentrer en cours. Ceci est toléré 12 fois dans l’année scolaire. A noter: au bout de 3 retards l’élève aura une retenue. Toute retenue non effectuée sera renouvelée une fois. Si l’élève ne se présente toujours pas à la deuxième retenue il sera sanctionné par un avertissement.
  • Sont tolérés 6 retards annuels exceptionnels supérieurs à 15 minutes. Après ces 6 retards annuels, l’élève n’aura plus droit à aucun retard. A noter: au bout de 3 retards annuels exceptionnels l’élève aura un avertissement.
  • L’élève ayant épuisé toutes ses possibilités se verra refuser l’entrée du lycée pour la demi-journée.
  • Cas exceptionnel pour les élèves habitant hors Marseille. Ils devront impérativement obtenir un tampon de la part de la CPE, Mme NAVARRO pour pouvoir rentrer sans être sanctionnés.
  • Dans le cas d’une réelle grève des transports ou des intempéries, l’établissement se réserve le droit d’accepter ou refuser des retards ou des départs anticipés.

Les absences et retards seront signalés aux familles par SMS et/ou COURRIER.

Le carnet de correspondance :

Le carnet de correspondance est remis à tous les élèves en début d’année scolaire. Il permet l’échange d’informations entre les parents et l’établissement.

Il doit porter la signature des parents ou des responsables légaux de l’élève. Les élèves sont tenus de le présenter en toutes circonstances et à tout adulte de l’établissement. En cas de mauvaise tenue ou de perte, l’élève devra demander un nouveau carnet auprès de la comptabilité qui lui sera facturé 5 €.

Tout élève ne possédant pas son carnet de correspondance lors de sa rentrée dans l’établissement se verra refuser l’accès à celui-ci. Toute absence de professeur entraînant une sortie exceptionnelle sera notée dans le carnet de correspondance et tamponné par la vie scolaire.

IV – VIE EN COLLECTIVITE ET AUTONOMIE

·      Respect des personnes

Chacun doit être respectueux de l’autre. Cela signifie : être poli, corriger son langage et ses attitudes.

Pour des raisons professionnelles et de politesse, il est demandé de se présenter dans l’établissement vêtu d’une tenue adaptée au milieu scolaire. D’une manière générale, si l’équipe éducative juge la tenue et/ou l’attitude indécente, provocante ou inadaptée, l’élève en sera informé et devra en tenir compte.

·      Tenue vestimentaire

 Les tenues à caractère ostentatoire sont interdites au sein de l’établissement (jilbeb partie supérieure et jupe, sarouel, djellaba…)

Selon la loi du 11/10/2010, le port du voile, niqab, kippa ou tout couvre-chef n’est pas accepté dans l’établissement, à l’exception des élèves autorisés pour raisons médicales. Toutefois, le port du bonnet en laine est possible en fonction des conditions météorologiques.

Des journées professionnelles sont organisées au sein de l’établissement. Un calendrier de ces journées sera remis aux familles en début d’année. Une tenue professionnelle est alors exigée à ces dates. Tout élève dont la tenue n’aura pas été appréciée par la communauté éducative comme « professionnelle » se verra interdire l’accès à l’établissement.

Les jeans troués, effilochés, usés et déchirés, les shorts pour les filles et les garçons, ainsi que les jupes longues et les mini jupes sont strictement interdits dans l’enceinte du lycée. Les décolletés osés et les tricots ou tee-shirts trop courts sont également interdits.

L’établissement reste seul juge de la conformité de la tenue vestimentaire de l’élève.

·      Droit à l’image

Des informations relatives aux élèves (photos de classe, photos ou vidéo effectuées lors d’activité dans le cadre scolaire, travaux d’élèves, etc.) peuvent être mises en ligne sur notre site internet, sous la responsabilité du Chef d’Etablissement. Les familles cèdent à titre gratuit tous les droits patrimoniaux relatifs aux images et aux travaux et conservent un droit de retrait pour toute information. Ce droit de retrait devra être signifié au Chef d’Etablissement par écrit. Nous rappelons que toute photographie ou enregistrement à l’insu ou sans l’accord de la personne est passible de sanctions et est condamné par la loi comme un délit. La loi sanctionne aussi certains propos tenus sur les blogs et sites informatiques personnels. Nous invitons les parents à surveiller le contenu des téléphones et des blogs de leurs enfants.

·      Charte informatique

Une charte informatique est signée par l’élève dans le cadre des cours. L’utilisation de sites considérés comme illicites ou dangereux par l’établissement pourra faire l’objet de sanctions. La loi sanctionne certains propos tenus sur des blogs et sites informatiques. Nous invitons donc les parents à surveiller le contenu et les propos contenus ou véhiculés par des téléphones portables, des tablettes, face book… et autres réseaux sociaux. Toute atteinte à l’intégrité des personnels ou à l’image du lycée pourra faire l’objet de poursuite et/ou sanction.

·      Respect du matériel

Chacun doit veiller à respecter le matériel mis à disposition (locaux, mobilier) et ne procéder à aucune dégradation.

En cas de dégradation, l’élève fera l’objet d’une demande de réparation, de sanction et/ou de poursuites.

  • Fournitures scolaires :

Livres :

 Dans toutes les classes, les livres sont prêtés par l’établissement contre caution. Ils doivent être couverts de façon permanente. En cas de dégradation, un remboursement, au prix de 15 € sera demandé. En cas de perte, une disposition identique est prévue dès que le constat en est fait.

Les livres restent sous la responsabilité de l’élève dès qu’il les a reçus même s’ils restent en classe dans le placard.

Fournitures :

1 trieur de douze compartiments, 2 classeurs, deux jeux d’intercalaires (12), 2 paquets de feuilles simples, 1 paquet de feuilles doubles, 100 pochettes plastiques perforées, 1 bloc papier 100 feuilles, fournitures diverses . Ces fournitures seront remises à l’élève à la rentrée scolaire contre paiement. En cas de perte ou de besoin supplémentaire, l’élève veillera à se fournir personnellement : l’établissement ne fournira rien de plus.

Les pochettes de Travaux pratiques et autres manuels ou cahiers d’exercices, le plan comptable, la clé USB et la souris restent à la charge des familles ainsi que diverses fournitures scolaires (calculatrice, peinture, stylos, …).

Les livres et certaines affaires scolaires pourront rester dans les placards de chaque classe en accord avec chaque professeur.

En cas d’oubli de stylo, une sanction sera donnée et l’élève devra se présenter chez Mme NAVARRO, CPE pour en obtenir un qui sera facturé 0,50 €.

 ·      Honnêteté

L’obligation d’honnêteté ne souffre d’aucune exception. Le vol, le recel, la complicité de vol, les attitudes passives face à un acte délictueux sont des délits graves. La valeur de l’objet dérobé n’est pas un facteur aggravant ou minorant. C’est l’acte qui est condamnable. Il n’est pas de petits vols excusables en milieu scolaire : trousse, calculatrice, vêtement, portable etc.

C’est cette même obligation qui s’applique au contrôle des connaissances et fait de la tricherie une faute punissable. Rappelons que la tricherie à un examen peut avoir comme conséquence l’éviction de l’épreuve et l’interdiction de passer l’examen pendant plusieurs années.

  • Objets personnels

Il est fortement recommandé de ne pas être porteurs d’objet de valeur ou d’importantes sommes d’argent. L’établissement décline toute responsabilité en ce qui concerne les objets perdus ou dérobés. Concernant les scooters, un justificatif d’assurance et une photocopie de la carte grise devra obligatoirement nous être fournie pour pouvoir rentrer le véhicule dans l’enceinte du lycée. L’entrée et la sortie de l’établissement se fait moteur coupé.

Seuls, sont autorisés dans l’établissement, les livres de classe, les ouvrages du CDI ou de la bibliothèque.

L’usage des gadgets électroniques (baladeurs, consoles de jeux..) n’est pas autorisé dans les salles de cours et durant les activités. L’utilisation du téléphone portable est laissée à l’appréciation du professeur dans un cadre strictement pédagogique (calculatrice, recherches sur internet….) sinon il sera rangé dans le sac en mode silencieux et toute utilisation non autorisée sera sanctionnée.

·      Ventes dans l’enceinte scolaire

Le lycée n’est pas un lieu de commerce. Aussi pour éviter tout trafic et tout recel, seules les ventes organisées et/ou autorisées par le chef d’établissement (ou l’un de ses représentants) peuvent avoir lieu à proximité ou dans l’enceinte scolaire.

  • Sécurité

Tous les élèves sont assurés auprès de la mutuelle St Christophe assurances. La famille a le devoir de contracter une assurance  « responsabilité civile » pour couvrir les dommages causés à un tiers, particulièrement pendant les périodes de stage.

Tout acte mettant en péril la sécurité d’autrui sera sanctionné et pourra être suivi d’un renvoi (la circulation dans les couloirs, les coursives est interdite en dehors des heures de classe).

Toute sortie de cours ne pourra se faire qu’en cas d’urgence et accompagnée d’une tierce personne sous peine de punition.

L’introduction dans l’établissement d’objets dangereux (couteau, laser, arme à feu réelle ou factice, etc.), d’alcool et substances illicites est strictement interdite.

Ces objets illicites seront retirés de la circulation par sécurité. Les parents seront informés de cet incident. Les parents seront invités à venir retirer eux-mêmes les objets à la vie scolaire. Les contrevenants pourront s’exposer à des poursuites judiciaires.

Fumer, boire, proposer, vendre des cigarettes et/ou des produites illicites dans l’enceinte de l’établissement est strictement interdit conformément à la loi de février 2007.

V – EVALUATION ET BULLETINS SCOLAIRES

·      Modalités du contrôle des connaissances :

Les professeurs ont la responsabilité de l’organisation de l’évaluation dans leur discipline et de ses modalités. Cette évaluation pourra prendre des formes diverses : Interrogation orale annoncée ou non, interrogation écrite annoncée ou non, exercice ou devoir à la maison, devoir en classe, devoir surveillé sur la plage horaire hebdomadaire, devoir surveillé supplémentaire dans les classes d’examen.

Les enseignants détermineront la valeur (coefficient) accordée à chaque type d’évaluation dans l’évaluation globale (moyenne trimestrielle). Les élèves devront être informés de cette organisation.

·      Organisation des devoirs surveillés et examens blancs

Il est prévu dans l’emploi du temps annuel l’organisation d’examens blancs. Les élèves composent à la place qui leur est attribuée selon le plan de salle. Les changements de place relèvent de l’autorité du surveillant.

Les conditions d’examen sont appliquées aux épreuves : respect impératif de l’horaire, silence souhaité. Sur la table, l’élève ne dispose que du matériel autorisé par le professeur concerné.

Le surveillant distribue les sujets, les copies et les feuilles de brouillon.

L’élève devra respecter impérativement la durée de l’épreuve avant de rendre sa copie et de quitter la salle. Pour les épreuves longues (3h et plus), pas de sortie autorisée avant les 2/3 du temps de l’épreuve. Il peut-être décidé que pour certaines épreuves, les élèves devront rester la totalité de la durée de celle-ci afin de se donner les moyens de mettre en place les méthodes demandées.

Dans les classes d’examen, des cours supplémentaires, des examens « blancs » ou des devoirs surveillés supplémentaires pourront être organisés pour placer les élèves « en situation ». Cette organisation pourra avoir lieu à tout moment.

A l’occasion des examens blancs, les élèves qui bénéficient réglementairement d’un « tiers temps » délivré par un médecin commissionné par l’inspection académique pourront en disposer ; le planning en tiendra compte.

Pour certains enseignements, l’établissement organisera le « contrôle en cours de formation » (CCF), qui compte pour la validation du diplôme. Ce contrôle pourra avoir lieu à tout moment.

Le contrôle des connaissances effectué en classe ou en devoir surveillé permet d’évaluer les connaissances de chacun. La fraude sera sévèrement punie dans la double mesure où elle ne permet pas l’évaluation et où elle contrevient à l’exigence d’honnêteté.

En cas d’absences répétées aux devoirs surveillées, le professeur pourra estimer qu’il ne lui est pas possible d ‘évaluer le niveau de l’élève.

·      Bulletins

Les familles recevront, à l’issue des conseils de classe un bulletin trimestriel pour les classes de 3°, CAP et 1° STMG et semestriel pour les classes de 2°, 1°, et Terminale sur lequel figureront les moyennes, les appréciations de chaque professeur et l’appréciation générale signée par le Chef d’établissement. Le conseil de classe reste souverain pour apprécier l’attribution des récompenses ou des sanctions.

La vocation du bulletin est à la fois de faire un bilan sur les résultats et le travail, et de conseiller pour remédier aux difficultés rencontrées. Ceux-ci devront être conservés impérativement par les familles.

Les familles recevront en début d’année un code confidentiel qui leur permettra de visualiser à partir du site ecoledirecte.com, les emplois du temps, le cahier de texte, les notes, les sanctions, les absences et les retards de leur enfant.

VI – Périodes de formation en milieu professionnel (PFMP)

Une convention de stage, conforme aux textes réglementaires, précise les objectifs et les modalités de ces activités.

Un document précisera pour chaque classe ce qui est attendu des élèves en entreprise et au retour du stage.

Les périodes de stage en entreprise sont obligatoires pour l’obtention du diplôme et le passage en classe supérieure.

La signature de la convention par nos services ne se fera qu’une fois celle-ci remplie, datée, tamponnée et signée par un responsable de l’entreprise.

En cas d’absentéisme justifié ou non au cours de la période de formation, la validation du stage pourra ne pas être acquise et l’élève devra obligatoirement rattraper les jours ou les heures manquantes. Dans le cas contraire son diplôme de fin de cycle ne pourra pas être validé.

En cas de maladie ou d’accident pendant le stage, l’élève doit prévenir immédiatement son employeur, puis l’établissement. L’original du certificat de maladie ou de constatations des lésions devra nous parvenir sous 48 h et le double sera envoyé à l’employeur par la famille. En cas d’accident du travail, l’employeur devra faire une déclaration et l’élève devra donner le certificat initial à l’employeur délivré par le médecin et une copie remise au lycée.

En cas de non- respect de ces procédures, l’établissement se décharge de toute responsabilité vis-à-vis des élèves et de l’entreprise d’accueil.

VII – DISCIPLINE : SANCTIONS

Chacun doit assumer les conséquences des fautes qu’il commet. Il n’y a pas de liberté sans responsabilité. Tout manquement au règlement intérieur justifie la mise en œuvre d’une procédure disciplinaire.

Lorsqu’un adulte est en responsabilité d’un groupe d’élèves, il est seul juge de la mesure disciplinaire à prendre. Les sanctions décidées en réponse immédiate à des faits d’indiscipline, de transgressions aux règles de la vie collective, relèvent des personnels de direction, d’éducation, de surveillance et des enseignants. Sur proposition d’un autre membre du personnel, elles pourront être prononcées par les personnels de direction ou d’éducation.

Le professeur, dans le cadre de son activité professionnelle, gère complètement les sanctions : il la décide, et la prononce.

Dans tous les cas, les parents sont informés par SMS et/ou par COURRIER des manquements au règlement et des sanctions qui le cas échéant ont été décidées.

Elles dépendent de la nature de la faute.

  • Les sanctions disciplinaires sont du ressort du chef d’établissement ou de son représentant ou du conseil de discipline. Elles concernent les atteintes aux personnes et aux biens et les manquements graves aux obligations des élèves.

Ces sanctions sont :

  • l’avertissement
  • le blâme (rappel à l’ordre verbal et solennel adressé à l’élève en présence ou non de ses représentants légaux),
  • l’exclusion temporaire (qui ne peut excéder un mois),
  • l’exclusion définitive de l’établissement.

En cas de récidive, l’exclusion pourra être prononcée sans la convocation d’un conseil de discipline.

Elles peuvent s’appliquer lorsque le manquement est effectué au lycée, en entreprise ou lors de manifestations extérieures.

En cas de sanctions multiples (avertissements, blâmes, conseil d’éducation ou disciplinaire) sans amélioration de l’attitude de l’élève, l’établissement se réserve le droit de ne pas réinscrire l’élève pour l’année scolaire suivante.

Le Conseil d’Education :

Composition :

Présidé par le chef d’établissement il est composé de :

Le conseiller principal d’éducation

Les professeurs de l’élève

Les représentants légaux de l’élève

L’élève

Mode de convocation :

Le conseil d’Education se réunit sur décision du chef d’établissement ou de son représentant. Seules les personnes appartenant à la communauté éducative peuvent siéger, participer aux débats du conseil d’éducation.

Les représentants légaux de l’élève seront informés par téléphone et convoqués par lettre. Le conseil se réunira le plus rapidement possible après l’information téléphonique.

Ce conseil a pour but d’aider l’élève et non de le sanctionner d’une manière définitive.

La réunion du conseil d’Education est mise en place pour tout problème de comportement qui ne sont pas prévus par la réunion du Conseil de discipline. Il se réunira aussi pour statuer sur les problèmes scolaires de l’élève.

Le Conseil de discipline

Composition :

Présidé par le chef d’établissement il est composé de :

 

Membres de droit

Le conseiller principal d’éducation                                    

Le professeur principal de l’élève                                        

Les enseignants de la classe                                     

L’animatrice pastorale en milieu scolaire

Membres invités

 L’élève, ses parents ou représentants légaux exclusivement

 L’élève pourra, s’il le souhaite, être défendu par un membre de la communauté éducative du lycée (personnel non enseignant, professeur) ou par un élève.                              

Sanctions possibles :

Les sanctions possibles sont :

  • Maintien dans l’établissement sous conditions
  • Renvoi définitif de l’établissement

Pour des raisons de sécurité, le chef d’établissement peut exclure temporairement l’élève jusqu’à une semaine dans l’attente du conseil de discipline.

Pour certaines fautes, les sanctions disciplinaires sont indépendantes des poursuites et sanctions pénales possibles.

VIII – LE CENTRE DE DOCUMENTATION ET D’INFORMATION (CDI) :

C’est un lieu d’apprentissage ouvert aux élèves ayant besoin de consulter des documents, de faire une recherche ou désirant simplement lire. On ne vient jamais au CDI pour ne rien faire. Tout élève entrant au CDI s’engage à respecter son règlement propre affiché dans ses locaux.

Horaire d’ouverture :

Du lundi au vendredi      8h30-12h00 / 13h00-16h30

Ouverture à la récréation de l’après-midi

Fermé le mercredi

Possibilité de voir le journal télévisé à 13h00

 IX – EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

  • Déplacement sur les installations municipales :

Les installations sont situées au gymnase St Joseph, boulevard Simon Bolivar et au SMDC de Fontainieu.

Bus n° 27 depuis le Lycée St Louis et n° 38 depuis Bougainville.

Tous les élèves se rendront sur ces installations par leurs propres moyens dans les conditions suivantes :

  • Les élèves motorisés doivent souscrire une assurance personnelle
  • Le temps de déplacement aller/retour du LTP St Louis au stade St Joseph est fixé à 25 minutes.
  • Dispenses et inaptitudes à la pratique de l’EPS

Elles doivent être obligatoirement justifiées par un certificat médical du médecin de l’élève dont l’original devra être remis en main propre au secrétariat qui effectuera une photocopie et l’adressera aux professeurs concernés.

  • Inaptitudes inférieures à 30 jours: Présence de l’élève souhaitée en fonction de son handicap.
  • Inaptitudes supérieures à 30 jours: L’élève n’est pas tenu d’assister au cours mais devra obligatoirement participer aux ateliers EPS adapté pour être évalué pour l’examen (diec 12-575-1420 du 15/10/12).
  • Présence et tenue vestimentaire

La présence en tenue de sport (basket/survêtement) aux cours d’EPS est obligatoire. Un élève ne respectant pas ces conditions pourra être sanctionné et ne pas être évalué.

X – REGLES DE VIE COMMUNES AUX ELEVES

Tout ce qui n’est pas expressément interdit n’est pas forcément autorisé. En cas de doute se renseigner

  • Quitter l’établissement durant les heures de présence obligatoires
  • Quitter un cours sans être accompagné et sans autorisation
  • Boire et manger en cours
  • Le droit de grève n’existe pas pour les élèves